L’e-réputation fait ces dernières années l’objet d’une attention croissante tant par les internautes lambda et tout un chacun désireux de se créer un profil sur les réseaux sociaux et d’y faire attention que par les personnalités publiques et les entreprises. Définitions, enjeux dans les processus de recrutement, perspectives d’avenir, on fait le point dans cet article !

Reputation, e-reputation, les mêmes tenants et aboutissants ?

La notion de e-réputation est une notion récente pour désigner l’image numérique d’un individu, ou bien selon différentes définitions, l’acte de gérer sa communication sur Internet et sur les réseaux sociaux dans le but de se construire une réputation positive. La réputation numérique, ou e-réputation, est donc liée à votre présence sur les réseaux sociaux. Elle se construit de façon individuelle et volontaire, via l’information que l’on décide de publier en ligne, mais également de façon indirecte, par ce qui peut être publié par autrui sur nous. Si la réputation, simple, décrite comme la perception d’un groupe vis-à-vis d’une personne était plutôt positivement connoté il y a peu, le terme peut aujourd’hui être utilisé de manière négative. Depuis l’apparition de l’Internet et des médias sociaux, cette notion de réputation est ainsi confrontée à un immense changement d’échelle. Un changement amplifiant l’importance et les conséquences de cette dernière tant on retrouve dans le numérique l’instantanéité, la viralité et la puissance de partage, éléments qui peuvent véritablement entâcher ou au contraire propulser une personnalité.

In fine, qui est impacté par cette notion ? La réponse est simple : tout le monde. Nous sommes tous et toutes amené·es à utiliser Internet et les réseaux sociaux pour diverses raisons : recherche d’information, partage de contenu et d’opinions diverses, vie professionnelle, ou encore networking. Chute des abonné·es du youtubeur US Logan Paul après un scandale au Japon, baisse des commandes pour les 3 Suisses à la suite d’une communication plus que maladroite après les attentats du 13 novembre en région parisienne, réputation en berne pour Findus et ses lasagnes à la viande..La e-reputation touche toute les entreprises et les conséquences d’une réputation mauvaise peut se faire sentir sur tous les pans de l’entreprise.

Soigner sa e-reputation : un enjeu pour se différencier

La recherche d’emploi apparaît véritablement comme une période charnière, où l’on s’intéresse plus particulièrement à sa visibilité en ligne et aux informations circulant sur sa personne sur l’ensemble des plateformes digitales. “Qui peut voir mon profil ?”, “Quelles informations apparaissent quand on tape mon nom sur Google ?” et tant d’autres questions nous traversent l’esprit lorsqu’on se présente sur le marché du travail. Près de 90% (Source INSEE 2020) des recruteurs déclarent “googleiser” les candidats pour en savoir plus sur leurs potentiels futurs collaborateurs et plus de 50% d’entre eux affirment sans sourciller prendre la décision d’engager ou non en se référant à des sites Internet ou à des profils sur les réseaux sociaux.

Les 4 commandements de la e-reputation en recherche d’emploi

- Le ménage dans ton réseau et tes abonnements tu feras

Un réseau pertinent, c’est un réseau qui vous propose de l’information plus qualifiée, un réseau capable de vous recommander votre travail et vos compétences, mais aussi un réseau avec lequel vous êtes fier d’échanger. Quant aux abonnements, ça coule plutôt de source mais on fait un tri afin de ne plus être abonné aux pages likées en 2012. Un peu de fraîcheur ça fait pas de mal non ?

- Un contrôle sur les informations publiées auparavant et par les autres tu réaliseras

L’idée est aussi de gagner en maîtrise sur votre image. Pas de panique, prendre en considération et réfléchir aux enjeux liés à la e-reputation est déjà un premier pas. L’astuce à connaître : si vous ne parvenez pas à retirer vous-même un contenu, sachez que vous êtes en droit d’exiger des sites web de rectifier ou de supprimer les informations vous concernant (loi informatique et liberté datant 1978). Contactez au plus vite les administrateurs du site. Remplissez aussi le formulaire Google pour supprimer le résultat de recherche. Enfin, si ces démarches n’aboutissent pas, vous pouvez toujours faire un signalement à la CNIL, l’autorité française de contrôle et de protection des données personnelles.

- Les mêmes réflexes que les recruteurs tu adopteras

Adoptez les mêmes réflexes que vos potentiels recruteurs et tapez votre nom dans un moteur de recherche. Surveillez régulièrement les contenus associés à votre nom et ne laissez pas filtrer des informations qui vous présentent à votre désavantage. Il n’y a pas de raison que seuls les recruteurs profitent de ces informations ! Renversez la donne ! Une réputation, ça s’audite, ça se contrôle, ça se monitore et ça s’améliore au quotidien.

- Créer du contenu pour aller plus loin et travailler ton personal branding tu devras

Et si créer du contenu sur vos réseaux sociaux professionnels devenait une norme et une habitude pour vous ? LinkedIn est une véritable vitrine pour les candidats à l’embauche. De même que Twitter peut l’être pour échanger idées et opinions avec ses pairs ou qu’Instagram peut vous permettre de faire plonger tout un chacun dans votre univers. Mettez à jour vos profils régulièrement, n’hésitez pas à demander à vos anciens collègues de recommander vos compétences et de partager vos contenus, développez vos contacts et mettez en avant vos projets professionnels en partageant des contenus pertinents sur un sujet professionnel qui vous intéresse : les dernières avancées des nanotechnologies médicales si vous travaillez dans le domaine de la santé par exemple. C’est l’addition gagnante : + de visibilité, + de motivation montrée et + d’expertise sur vos sujets gagnée !

Vous l’aurez compris, (on l’espère car c’était un peu le but de cet article), ce qu’Internet dit de vous peut dorénavant faire basculer votre réputation et donc de potentielles opportunités professionnelles. Pour faire un choix de candidat, un recruteur peut s’y prendre comme on choisit un restaurant : en regardant les avis et informations qu’il trouve dans son moteur de recherche…Alors, prêt·e à faire de vos profils, de vos prises de paroles et de l’ensemble des contenus que l’on trouve sur votre personne, le plus alléchant des menus de resto ? Et dans un même temps, n’hésitez pas, vous aussi, à vérifier la e-reputation des entreprises auprès desquelles vous postulez ! Via des outils tels qu’Indeed ou Glassdoor, vous pouvez, en quelques clics, garder un oeil sur ces informations clés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.