Besoin de transparence, prise de conscience généralisée, envie de mieux consommer : l’éco-conception est devenue plus qu’une simple tendance. On entend de plus en plus parler sur l’ensemble des réseaux sociaux des thématiques autour de la RSE, mais aussi du green-washing réalisé par certaines marques. Vous nous connaissez, on est de nature curieuse, alors on s’est intéressé de plus près à ces enjeux qui nous tiennent particulièrement à coeur.

Et si nous commencions par définir la notion d’éco-conception ? L’éco-conception est l’ensemble des méthodes de production qui permettent de diminuer les impacts environnementaux d’un produit ou d’un service sur l’ensemble de son cycle de vie. C’est un véritable outil pensé pour une économie plus responsable et plus soucieux de notre environnement dans sa globalité. En effet, elle peut aussi bien s’appliquer à un produit ou à un service qu’à un événement.

Aujourd’hui, focus sur une notion centrale dans le monde de la communication à l’aube d’une nouvelle année, 2022, qui sera encore une fois marquée par les thématiques liées à la RSE.

Dans cet article, nous verrons :

  • Pourquoi faire de l’éco-conception et appréhender cette notion ?
  • Comment mettre en place une série de mesures au sein de votre entreprise ?
  • L’ensemble des domaines où s’appliquent les principes de l’éco-conception et du design responsable.

“Eco-conception”, “eco-branding”, design responsable : concrètement, qu’est-ce que c’est ?

Définissez le “graphisme écoresponsable”, vous avez 4h00. Non, cette question n’est pas le sujet 2022 du baccalauréat de philosophie, mais bien une question que vous pourriez être de plus en plus amené·e·s à entendre dans les prochaines années. Pour vous, voici quelques éléments de réponse. Quand on parle de graphisme éco-responsable, d’écobranding ou encore d’éco-conception, on comprend d’abord une conception plus responsable et respectueuse de l’environnement des supports de communication dits prints, c’est-à-dire destinés à être imprimés et distribués sur papier. Ils peuvent évidemment prendre des formes diverses et variées (brochures, flyers, packagings, lettres d’information etc.)

Pourquoi miser sur l’eco-conception et appréhender cette notion ?

Démarche créative, source d’innovation et de différenciation, l’écoconception constitue une approche positive de l’environnement et un levier de création de valeur.

Quelles astuces mettre en place en priorité ?

Choix des couleurs

Et si nous vous disions qu’il est possible d’adopter une posture plus responsable et respectueuse de l’environnement et ce même dans le choix des couleurs de votre marque ? Nous en sommes sûr·e·s, pour votre entreprise, vous avez besoin régulièrement d’imprimer des documents, des flyers, des cartes de visite ou des lettres avec votre logotype (ou d’autres visuels) en couleur. 

La solution est simple : sachant que l’impression de vos supports se fait par couches (Cyan puis Magenta, puis Jaune et enfin Noir), il suffit de choisir des couleurs moins gourmandes en encre. Et le tour sera joué (enfin presque)

L’Astuce #Team636 / En somme, être responsable côté couleur c’est :

  • Ne pas dépasser les 100% d’une couleur
  • Opter pour des couleurs douces
  • Essayez au maximum de ne pas opter pour des couleurs aux effets métalisés. En effet, ces dernières utilisent des encres spéciales, au sein desquelles sont ajoutés de nombreux métaux. Alors, l’idée est simple, on s’en passe et on réserve sa créativité à d’autres domaines !
  • Réduire son niveau d’encrage

Choix des typographies

Pour rappel, la typographie caractérise l’ensemble des éléments de composition et d’impression utilisant des caractères. À la manière des “éco-couleurs” dont nous vous parlions plus tôt, il est possible d’opter pour des “éco-typographies”. Comment ça fonctionne ? Voici notre décryptage ! En somme, il existe deux facteurs majeurs dans le domaine : la taille du corps et l’espace entre les lettres et la graisse de votre texte ! Ces deux cas sont les moins consommateurs d’encre ! 

In fine, répondant aux enjeux majeurs liés aux préoccupations écologiques, il existe des polices d’écriture plus “écolo” que d’autres. Mais l’éco-typographie ne se résume pas seulement à une question écologique. Elle va de pair avec la question économique et comme vous l’avez vu, s’appliquant à de nombreux domaines, l’éco-responsabilité trouve aussi une résonance dans le choix des typographies utilisées.

L’Astuce #Team636 / En somme, être responsable côté typographies c’est :

  • Privilégier les polices fines et étroites. Nos préférées : Garamond, Century Gothic
  • Utiliser des polices dites écologiques : RymanEco et EcoFont notamment.

Choix des impressions et du papier

Avoir la main douce sur l’impression vous connaissez ? C’est évidemment ce vers quoi nous devrions tendre. Notons que beaucoup vont dans ce sens ! Et c’est une jolie victoire. La transition vers le numérique et la digitalisation des pratiques ont évidemment facilité la réduction de l’utilisation du papier. Pensons, ensemble, à continuer de les réduire, mais aussi à allonger la durée de vie de nos supports papier et à en optimiser le contenu ! 

Pour aller plus loin, et si vous faisiez aussi attention à la provenance du papier que vous utilisez ? Pour cela, n’hésitez pas à en apprendre plus sur les écolabels, à privilégier le papier recyclé et à vous renseigner sur les labels Imprimerie, qui encouragent l’impression écologique, source et diversifie les matières premières.

L’Astuce  #Team636  / En somme, être responsable côté papier c’est : 

  • Peser le pour et le contre lorsque je m’approche d’une imprimante
  • Optimiser le contenu de mes impressions
  • Allonger la durée de vie de mes impressions

Une dernière chose pour la route ! Gardez en tête que les plus grands impacts de la communication proviennent aujourd’hui majoritairement du numérique. Il serait peut-être temps qu’on agisse ensemble sur cette thématique non ? Si un article sur le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à nous le dire. Parce que vous avez dû le comprendre, la communication responsable en graphisme est véritablement une démarche globale qui doit être pensée du début du processus de création jusqu’à la fin ! D’ailleurs au sein de notre galaxie #Team636, on se ferait un plaisir de vous accompagner sur ces questions et d’échanger avec vous sur toutes les astuces à mettre en place pour un digital plus responsable et pour faire germer vos projets et les illustrer en couleurs et en forme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.